La méritocratie plutôt que la démocratie

J’en conviens, le terme n’est pas de moi. Il est de Aldo, fondateur des boutiques de chaussures Aldo, qui qualifie ainsi son entreprise. Si tu veux un poste, de l’avancement, un meilleur salaire, et bien mérite-le! Il parlait de sa famille qui occupe les principaux postes de sa compagnie. Mais je suis presque certain que cette « méritocratie » s’étend à l’ensemble de son entreprise. Et si on adoptait ce principe? Si on choisissait de vivre en méritocratie plutôt qu’en démocratie? Lire la suite

Indécis pour la première fois

À ma grande surprise, je me retrouve dans les indécis. En 50 ans d’intérêt marqué pour la politique en général et la politique québécoise en particulier, pour la première fois de ma vie je me retrouve dans le camps des indécis Je ne sais pas encore pour qui je vais voter. C’est un peu perturbant Lire la suite

Parti pour l’été

Et oui! moi aussi j’ai besoin de vacances. Je ne pense pas écrire de nouveau billet avant septembre. À ce moment, je lancerai officiellement mon blogue dans la blogosphère du Québec.

En attendant, je ne reste pas inactif : Lire la suite

Pour un suicide infaillible

J’aurais du ajouter le mot politique entre suicide et infaillible mais ça aurait rendu mon titre moins spectaculaire et mon frère pourrait vous confirmer que j’aime le spectaculaire.

Je sais maintenant ce que Jean Charest prévoit pour sa retraite, il va écrire un livre qui aura pour titre quelque chose comme le mien ou encore : «Comment réussir son suicide collectif». Lire la suite

Faut casser les casseurs 2

Prière de lire d’abord la partie 1 de ce billet.

Je ne comprends pas, mais alors absolument pas. Comment les casseurs peuvent-ils agir aussi impunément aujourd’hui. À mon époque « casseur » (voir : Faut casser les casseurs 1) il était relativement facile de passer inaperçu. Mais aujourd’hui, avec les téléphones intelligents, et même ceux qui le sont moins, tout le monde a une caméra à portée de main. Photos ou vidéos, jamais je ne croirai que personne ne les voit faire. Lors de la manif contre la brutalité policière, celle qui laisse défiler une bande de brutes stupides dans les rues de la métropole chaque année, on les voyait, du haut de l’hélicoptère TVA, s’agglutiner à l’abri de nombreux parapluies pour changer de vêtements et se transformer en brutes épaisses vêtues de noir et masquées. Lire la suite

Faut casser les casseurs 1

Je dois débuter par un aveu : j’ai été un casseur. J’avais 20 ans, idéaliste, syndicaliste….Ce n’est certainement pas la chose dont je suis le plus fier dans ma vie. C’était la crise d’octobre, j’étais dans les Chevaliers de l’Indépendance, groupe dirigé par André Maheux ou Mathieu, j’ai oublié. On se tenait au club de boxe de Reggie Chartrand, on voulait l’indépendance, on cassait des vitrines, on renversait des boîtes à malle et des poubelles. Rien de comparable au métro de jeudi matin dernier, mais tout de même. Dans les manifs, on brochait pas nos pancartes sur des petits bâtons, on utilisait des 2 par 4 et on ne sortait jamais sans nos casques de construction, on voulait casser du policier! Lire la suite

Lyne Beauchamp va-t-elle fermer sa grande g……

Je n’en reviens tout simplement pas. Ça brasse à Victo pendant que les étudiants négocient à Québec. (En passant jetez un oeil sur mon dernier billet «Time to go back to school», on a fait très exactement ce que je suggérais de faire.) Après 22 heures, contre toute attente, on arrive à une entente qui semble avoir de l’allure, elle doit être soumise aux assemblées mais l’espoir est permis. L’encre n’était même pas sèche sur le papier que notre chère ministre de l’éducation vient souffler sur la flamme vacillante. Lire la suite

Time to go back to school

J’ai énoncé ma position dans un billet précédent : je suis pour la gratuité scolaire jusqu’à la fin du premier cycle universitaire (baccalauréat). Mais que cette gratuité soit conditionnelle à l’effort fourni. Remarquez que je ne parle pas ici de succès, mais bien d’efforts. Lire la suite

Beauchamp n’a pas de classe

Je le savais. Je le savais tellement que j’ai été tenté de l’écrire dès vendredi quand on a entendu parler de la fameuse négociation entre les étudiants et la ministre. Je savais que ça ne durerait pas. Les égos ne sont pas réconciliables. La ministre et les étudiants ne pouvaient pas s’entendre. Ce que je ne savais pas par contre, c’est combien la ministre était à ce point immature et capable d’une telle mesquinerie. Lire la suite

Après Lépine, Curzi

Quel est le lien entre les deux? me direz-vous.

Ben en voilà deux qui ont raté leur vocation! Christian Lépine a toutes les qualités requises pour être politicien alors que Pierre Curzi a toutes les qualités requises pour ne pas faire un bon politicien. Voilà un homme qui n’a pas la langue de bois. Je suis attentivement la politique québécoise depuis 52 ans. J’ai fait mes premières armes comme bénévole pour l’élection de Lawrence Hannigan, et l’année suivante comme organisateur pour l’Union Nationale, j’avais 15 ans. J’en ai 67. Lire la suite

Martineau/Turcotte 3 Lépine 0

On est habitué, à « Tout le Monde en Parle », de voir les invités intervenir ici ou là dans les entrevues de Guy A., mais là, il s’est fait voler la vedette. Martineau et Turcotte ont dominé l’entrevue de Mgr Lépine d’un bout à l’autre. Pauvre Mgr Lépine, j’espère qu’il a l’épine dorsale solide (oui, oui, je sais, elle était facile). Lire la suite