La gratuité

Faut bien le dire, la grande majorité des manifestations ont de moins en moins à voir avec la hausse des frais de scolarité.Quitte à me faire des ennemis, je suis fermement contre cette hausse. Le principe de l’utilisateur/payeur soutenu par le gouvernement ne tient pas la route, les étudiants ne sont pas des travailleurs à temps plein ou des gosses de riches. Mon principe à moi c’est que toute personne désirant poursuivre des études supérieures devrait pouvoir le faire gratuitement jusqu’au baccalauréat. Mais ce, à la condition de fournir les efforts nécessaires à l’obtention d’un diplôme. Que la gratuité soit directement liée, non à la performance ou au succès, mais à la qualité de l’effort fourni, évaluée par les profs. À la maîtrise et au doctorat, les heures de présence obligatoire aux cours sont grandement réduites et les étudiants peuvent à ce moment absorber une partie des frais de scolarité en partie grâce aux stages.

Le réel débat est de financer les universités. Au lieu d’aller chercher l’argent dans les poches des étudiants, ont pourrait au moins tenter d’explorer des méthodes novatrices de financement (le Plan Nord par exemple) et commencer par faire le ménage dans la gestion des budgets des universités. Des recteurs qui font le tour du monde en classe affaires ce n’est pas raisonnable. Et j’exagère à peine, je suis certain qu’une firme comptable compétente et indépendante trouverait un tas d’économies à réaliser au sein des université. Le plus bel exemple : l’îlot Voyageur, ça a coûté combien de millions, as-tu vu la bâtisse? Vide, pas terminée, inutilisée, soumise aux intempéries et donc bientôt inutilisable. Les étudiants n’ont pas à payer pour les bêtises et la mauvaise gestion des universités. Commençons par trouver un acheteur pour cette horreur. Quand l’UQÂM aura trouvé à rembourser cette énorme bêtise. Ils seront peut-être un peu plus crédibles pour venir pleurnicher dans le giron du gouvernement en réclamant plus de fonds.

dinosaure@radoteur.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>